La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le kente (ou kenté) du Ghana, une étoffe royale.

Le tissu,  peut être le plus connu, du Ghana est le tissu Kente, appelé aussi Kita, qui est célèbre pour ses chatoiements de couleurs et son symbolisme.

 Le tissu Kente est fabriqué par des tisserands très expérimentés. Les principaux centres de tissage se trouvent dans la région Ashanti autour de Kumasi. Il en existe aussi dans la Volta région. 

 Tisseur de KenteTisseur de Kente
Le Kente Ewe présente des motifs humains ou animaliers
 

    
              
  
 
Le kente ashanti présente généralement des motifs géométriques aux couleurs vives. Le Kente Ewe présente des motifs humains ou animaliers Le kente ashanti présente généralement des motifs géométriques aux couleurs vives.
 
 Le kente Ewe présente des motifs humains et animaliersLe kente Ewe présente des motifs humains et animaliers
 
 
 
                                                          
 
Le kenté est composé de bandelettes multicolores tissées à partir de fils de coton ou de soie sur un métier à tisser traditionnel. Les bandelettes sont ensuite cousues côte à côte. 

Les motifs et les couleurs ont des significations particulières. 

Il est facile devoir de nombreux artisans lançant leurs navettes de droite à gauche fabriquer de longues bandes de tissu Kente. Ces bandes sont ensuite cousues les unes aux autres pour fabriquer les grands boubous portés par les ghanéens (surtout les chefs) lors de grandes cérémonies. Seuls les hommes travaillent au tissage du Kente. Pour une tenue complète masculine (un long tissu d'environ 6 mètres) il faut près d'un mois de travail.

 Les couleurs et les motifs sont soigneusement choisis par les tisserands et leurs clients. Chaque symbole du tissu Kente a une signification culturelle.

Le Kente est l'un des symboles des chefs qui restent puissants spécialement dans le sud et le centre du pays, particulièrement dans la zone Akan. Le chef Ashanti appelé Asantehene, est sûrement la personne la plus respectée du centre du pays. Comme tous les chefs akans ghanéens, il porte du Kente très coloré, des bijous en or, des amulettes et ne sort que protégés par des ombrelles traditionnelles très décorées. Le symbole Ashanti le plus sacré reste le Tabouret d'or (The Golden Stool), un petit trône en or dans lequel réside l'âme du peuple Ashanti. Il est conservé à l'abri à Kumasi, la capitale culturelle Ashanti et le siège du palais de l'Asantehene.

Paramount chief Nana
 Akyanfuo Akowuah Dateh II in
Kumase, Ghana,Photograph
by Eliot Elisofon,1970, Eliot
 Elisofon Photographic Archives,
National Museum of African ArtParamount chief Nana Akyanfuo Akowuah Dateh II in Kumase, Ghana,Photograph by Eliot Elisofon,1970, Eliot Elisofon Photographic Archives, National Museum of African Art

 

La légende du Kente, à l'origine une araignée :

Selon une légende ashanti, deux amis qui étaient partis dans la forêt à la recherche de gibier auraient surpris une araignée géante (la fameuse Anansé) en train de tisser sa toile. De retour au village, ils ont imité l’animal pour confectionner une étoffe. 

C’est comme cela, selon la légende, que serait né le premier kente qui fut offert au roi . Celui-ci émerveillé par la beauté du présent, a illico élevé les tisserands au rang de la royauté. Ils devinrent les costumiers attitrés du Roi, de manière exclusive. Les étoffes tissées pour le roi étaient uniques et qui s'aventurait à les imiter était châtié. Cette légende démontre la valeur accordée au Kenté par les rois et la noblesse Akan. 

 

 

 

J.K. Bruce Vanderpuije (Ghana), The chief of Jamestown fisherman and his wife, 
le chef de Jamestown qui est pêcheur et sa femme  (1939)
© J.K. Bruce VanderpuijeJ.K. Bruce Vanderpuije (Ghana), The chief of Jamestown fisherman and his wife, le chef de Jamestown qui est pêcheur et sa femme (1939) © J.K. Bruce VanderpuijeLe kente ou Kita singularise donc la noblesse Akan et permet de l’identifier. Signe du pouvoir, il est aussi l’habit officiel de la noblesse pour les grandes cérémonies.

Cependant, le kente est loin d’être un simple tissu. C’est un langage, un véritable code de conduite. Cette écriture est lisible au travers des couleurs, des motifs et des animaux (dessinés ou sculptés sur les accessoires tels que les cannes de cérémonie). Il est quelques fois associé aux tissus Adinkra, autre étoffe stars des cérémonies du Ghana.

 

 

 

 

 

 

 

 

Symbolique des couleurs du Kente

Les couleurs ont des significations particulières et transmettent des messages. « Le pagne

parle plus que la bouche » en est une expression-illustration.

Le blanc est la couleur de la pureté, de l’innocence, de la spiritualité et de la paix (psychique, collective et intérieure). Minoritaire, parfois en filigrane dans le kente, le blanc rappelle le caractère sacré et divin.

Le jaune, couleur de l’or, le jaune  symbolise  l’opulence,  la richesse dans toutes ses expressions (financière, spirituelle, intellectuelle etc) . Le jaune est associé à la générosité de la terre. Cette couleur est fortement présente dans le kente parce que le roi qui l’arbore au moment des manifestations publiques, incarne toutes les vertus.or-royauté, richesse, statut social élevé, la gloire, la pureté spirituelle. L’or  et le jaune lumineux tels des rayons de soleil rappellent également la divinité bienfaitrice.

Le noir est la couleur du deuil et de l’obscurité, du mal mais aussi du secret et du mystère. Le noir est surtout utilisé dans les cérémonies initiatiques et purificatrices. Le noir est à la fois le symbole de l’occultisme et du savoir caché. Il représente une couleur ambivalente entre obscurantisme et élévation spirituelle. Puisqu'il combine négativité et positivité, le noir est  à la fois craint et vénéré. Sa présence  discrète dans le kente rappelle que les nobles sont avant tout les gardiens du trône.Le noir c'est aussi la maturation et l'énergie spirituelle

Le vert est le symbole de la vie, de la croissance et de l’harmonie. Le vert rappelle la forêt, les feuillages des arbres, la naissance et la jeunesse. Le vert ramène également à la prudence et à l’humanisme.vert c'est aussi un symbole de la végétation, la plantation, la récolte, la croissance, le renouveau spirituel. Associé au bleu et au jaune, il complète la signification des tenues d’apparat exprimant que la richesse et la noblesse repose sur l’humilité, l’humanisme et l’équilibre.

 Le bleu évoque les vastes espaces que sont le ciel et la mer. Il symbolise l’élévation, la communion mais aussi l’humilité, la retenue la patience et la sagesse. Le roi et tous les nobles ont une parfaite maîtrise de leur milieu et de leur environnement, il ne faut pas l'oublier ! bleu évoque la paix, l'harmonie et l'amour. Le bleu est souvent associé au jaune, au blanc et au rouge pour exprimer que la richesse et la puissance  reposent sur la spiritualité qui procure la tranquillité et l’équilibre et constitue un gage de la stabilité pour les pouvoirs.

D'autres couleurs moins courantes :

gris-guérison et de rituels de purification, associé avec de la cendre.

marron la couleur de la terre mère; associée à la guérison

rose, porté plutot par les femmes. l'essence féminine de la vie.

Le violet est associé avec des aspects féminins de la vie, le plus souvent portés par des femmes.

Les rouges sont des symboles politiques et spirituels; effusion de sang; rites sacrificiels et la mort.

L'argent,c'est sérénité, la pureté, la joie, associé avec la lune

 

Symbolique des formes

 À la symbolique des couleurs, il convient d'associer celles des formes et motifs géométriques. Il en existe 5, carré, triangle, losange, cercle et croix.

Le carré est le symbole de la terre et du cosmos, ses quatre côtés représentent la jonction et l’union de ces deux entités. Il est associé à la féminité, car la femme, au delà de sa vie (naissance-existence-mort-élévation) donne la vie (création-procréation).  Cette figure est très présente dans le kente pour rappeler que la société Akan est matrilinéaire.

Le triangle  représente avec ses trois côtés la vie. La base symbolise la naissance (l’émergence au monde) et l'existence (la réalisation de soi et de sa destinée).Le sommet quant à lui symbolise à la fois la mort (physique) et l’élévation spirituelle. Les trois côtés du triangle sont  aussi assimilés à la famille. C’est le principe masculin et le principe féminin qui s’unissent pour donner un troisième principe à l'instar du père et la mère qui donnent naissance à l’enfant ou encore comme l’intellect et le cœur donnent naissance à la volonté. En somme, le triangle, c’est la complétude simple. Il représente la vie de l’homme.

Le losange est composé de deux triangles juxtaposés reposant chacun sur la base de l’autre, l’un à l’endroit et l’autre à l’envers, cette figure se retrouve dans beaucoup de kente portés par les rois et chefs pendant les grandes cérémonies. C’est le signe de la dualité existentielle du monarque (ou du chef), de son existence en tant qu’humain représentée par un triangle (celui du haut) et de celle en tant que chef (triangle du bas).Ces deux triangles ont des bases ouvertes, ce qui signifie que le destin de l’homme et celui du chef sont liés. Tous ses actes en tant qu’homme et chef concourent à son prestige et à celui de l’institution royale.

Le cercle  représente l’infini. Le cercle fermé n’a ni fin ni début. Il est assimilé au pouvoir en tant que concept de l'infini, qui transcende le temps. Tout comme la royauté intemporelle et dont les origines se perdent souvent dans la nuit des temps. Le cercle plein représente l’univers, la société, la communauté des hommes. Cette figure d’essence divine se retrouve dans presque tous les kente portés pendant  l’intronisation d’un roi  pour rappeler sa divinité au peuple.

 De façon universelle, la croix ramène au mouvement de l’eau et du feu mais surtout aux quatre points cardinaux. Quand on étend les bras, c’est une croix qui symbolise la force vitale, le souffle de vie, le repère existentiel. On retrouve la croix sous plusieurs formes dans les kente mais aussi  dans un autre pagne akan, l’adinkra.

Source:  http://olivbusua.blogspot.com